« L’Afrique noire est mal partie » René Dumont 3


René Dumont:lefigaro.fr

René Dumont:lefigaro.fr

Aujourd’hui j’aimerais vous présentez un livre de René Dumont intitulé « L’Afrique noire est mal partie ».

René Dumont est mort le 18 juin 2001, il était ingénieur agronome et de nationalité française. En effet, j’ai fait la découverte de son livre et de sa personne en 2004 après le décès de mon père. C’est par hasard que je suis tombé sur son livre dans les archives du vieux. Un livre où tout est à lire et à relire. Le livre fut imprimé  en 1962 tout juste après les indépendances africaines. Après la parution de « L’Afrique noire est mal partie » le sieur et son livre étaient devenus persona non grata en Afrique francophone. Dans  » L’Afrique étranglée » page 21, il nous affirme que son livre « L’Afrique noire est mal partie » est resté interdit au Gabon jusqu’en 1981.

Après la traduction de son ouvrage en anglais (False Start in Africa), René Dumont fut appelé par deux présidents anglophones Julius Nyerere de la Tanzanie et Kenneth Kaunda de la Zambie dans le but d’analyser et critiquer objectivement sans complaisance leurs systèmes socio-politiques et économiques. A partir de la, voyez-vous la différence entre l’esprit anglo-saxon et francophone. Lorsqu’il était devenu persona non grata en Afrique francophone, l’Afrique anglophone l’accueillait. Son rapport sur la Tanzanie fut imprimé, publié et enseigné sur toute l’étendue du territoire Tanzanien, quant à celle de la Zambie, cette dernière ne fut pas publiée. Mieux encore, pour « L’Afrique noire est mal partie« , Julius Nyerere en fit une lecture obligatoire pour ses ministres. Il fut finalement traduit en Swahili.

C’est tard dans les années 80s, que René Dumont fut appelé par deux présidents francophones notamment Léopold S. Senghor du Sénégal et Thomas Sankara du Burkina Faso. D’après lui-même, à la première rencontre Senghor lui présenta ses excuses tout en lui disant qu’il avait été mal compris dans les années 60s. Je ne m’en réjouis pas car j’aurais vraiment aimé me trompé dixit Dumont à Senghor. Sur la page de la couverture de « L’Afrique Étranglée« , René Dumont nous relate exactement les mots du président Senghor: « A l’époque je vous ai critiqué. J’avais tort. Nous aurions dû suivre vos conseil. »

Quant  à Thomas Sankara, Dumont disait qu’il était le seul président de l’Afrique francophone qui avait mis tout à sa disposition pour qu’il puisse  bien mener sa mission. A sa première réunion avec le camarade Sankara, ce dernier lui disait, qu’il avait pris le risque de l’appeler tout en sachant qu’il recevra des coups, et que la vérité ne va jamais sans les douleurs, et très souvent certains coups sont salutaires. Bien avant ces présidents susmentionnés, il avait été appelé par le président Malien Modibo Keita en 1961, dans le but dresser une étude objective sur le Mali.

J’ai lu quatre de ses livres, mais le seul qui m’a  beaucoup marqué et qui est toujours d’actualité est celle de  « L’Afrique noire est mal partie ».

Un petit avant-gout : Je n’ai pas envie de vexer mes amis africains, mais la course au développement, l’Afrique noire n’a pas couru les premiers mètres et je ne crains que l’Afrique noire ne soit pas mal partie. René Dumont

Vous méritez de lire ce livre et il mérite également d’être lu!!!!

 

23-04-2014

Issa B.M Sangaré

 

 

The following two tabs change content below.
Issa Balla Moussa Sangare
Un Africain, de nationalité malienne et installé aux USA depuis 2009, précisément à Washington DC. Je suis Blogueur, Webactiviste & Panafricaniste d'obédience Modibo Keïta, Kwameh N'krumah et Julius Nyerere. Sur ce blog je parlerai de l’Afrique car je suis très attaché à mon continent d’origine et singulièrement de mon pays natal (le Mali). Je m'appesantirai également quelquefois sur mon pays de résidence (USA) et le vieux continent (l’Europe).

Issa Balla Moussa Sangare

A propos de Issa Balla Moussa Sangare

Un Africain, de nationalité malienne et installé aux USA depuis 2009, précisément à Washington DC. Je suis Blogueur, Webactiviste & Panafricaniste d'obédience Modibo Keïta, Kwameh N'krumah et Julius Nyerere. Sur ce blog je parlerai de l’Afrique car je suis très attaché à mon continent d’origine et singulièrement de mon pays natal (le Mali). Je m'appesantirai également quelquefois sur mon pays de résidence (USA) et le vieux continent (l’Europe).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “« L’Afrique noire est mal partie » René Dumont