Mali : Devoir d’indignation 2


Le président IBK du retour des pays ravagés par le virus Ebola. Crédit photo: facebook

Le président IBK du retour des pays ravagés par le virus Ebola. Crédit photo: facebook

Indignez-vous  la population Malienne !!!

Vous n’avez pas un gouvernement digne de ce nom, gouvernement qui, a failli à protéger ses populations contre le virus Ebola  contrairement au Sénégal et la Cote d’Ivoire  qui, ont fermé leurs frontières avec les pays ravagés par le virus Ebola.

Indignez-vous la jeunesse Malienne !!!

Après  la confirmation d’un seul cas d’Ebola au Mali, la Mauritanie a, illico presto, décidé de fermer ses frontières avec le Mali.

Indignez-vous mes braves mères, mes braves femmes, mes dignes sœurs et filles !!!

Après le décès du premier cas d’Ebola à Kayes (la première région) il y a quelques semaines de cela, on a juste constaté la présence du ministre de la santé dans cette région. Qu’à cela ne tienne,  le président IBK et trois de ses ministres  se sont rendus successivement en Guinée, Sierra Leone et Liberia, les trois pays les plus ravagés par le virus Ebola  pour un soi-disant SOUTIEN aux pays frères. Mais diantre ! Une déclaration officielle et audio-visuelle, un télégramme ou encore un appel téléphonique entre chefs d’états ne pouvaient-ils pas combler ces voyages.

Indignez-vous la blouse blanche !!!   

Certaines indiscrétions  nous disent, que le coût total de ces voyages présidentiels dans ces trois pays susmentionnés avoisine 40 à 60 Millions F CFA. Est-ce que ce montant faramineux ne pouvait améliorer les conditions de travail, les matériels et les équipements du corps médical malien ?

La chaire de la chèvre de quelqu’un alimente la sauce de l’autrui !!!

Un proverbe Bambara nous dit que : « la chaire de la chèvre de quelqu’un alimente la sauce de l’autrui. » Ne soyez pas surpris de voir certaines personnes mercantiles, sans scrupules se frotter les deux mains pour leur futur gain par la vente des savons antibactériens ou autres désinfectants. La cupidité de ces attentistes n’a d’égale que leur monstruosité, ils n’attendaient que la vulgarisation de ce virus dans notre pays pour se faire du profit. C’est une réalité, à n’en pas douter, sur le site d’information en ligne (maliweb.net), l’article d’un journaliste dénommé Diarrassouba, nous apprend qu’après la confirmation du premier cas d’Ebola au Mali, le bon de commande de sept cartons de savons pour le compte de la présidence du Mali s’élevait à 980.000 F CFA.

Vigilance, prudence et précaution mais non à la stigmatisation mes chers compatriotes !!!

Les numéros verts sont désormais disponibles. Vous pouvez appeler gratuitement pour toute information ou signalisation :

Malitel : 80-00-88-88

Orange : 88-00-77-77

Mes frères et sœurs maliens, impossible n’est pas Malien!!!

Impossible n’est pas Malien, non et non. Là où le Nigeria, le pays le plus peuplé d’Afrique,  a su prendre le dessus sur virus Ebola, il n’y a aucune raison, aucune excuse pour que nous les maliens, nous ne parvenons pas à vaincre cette pandémie qui est le virus Ebola.

Que le bon Dieu veille !!!

 

Washington DC, le 12-11-2014

Issa Balla Moussa Sangaré

 

 

The following two tabs change content below.
Issa Balla Moussa Sangare
Un Africain, de nationalité malienne et installé aux USA depuis 2009, précisément à Washington DC. Je suis Blogueur, Webactiviste & Panafricaniste d'obédience Modibo Keïta, Kwameh N'krumah et Julius Nyerere. Sur ce blog je parlerai de l’Afrique car je suis très attaché à mon continent d’origine et singulièrement de mon pays natal (le Mali). Je m'appesantirai également quelquefois sur mon pays de résidence (USA) et le vieux continent (l’Europe).

Issa Balla Moussa Sangare

A propos de Issa Balla Moussa Sangare

Un Africain, de nationalité malienne et installé aux USA depuis 2009, précisément à Washington DC. Je suis Blogueur, Webactiviste & Panafricaniste d'obédience Modibo Keïta, Kwameh N'krumah et Julius Nyerere. Sur ce blog je parlerai de l’Afrique car je suis très attaché à mon continent d’origine et singulièrement de mon pays natal (le Mali). Je m'appesantirai également quelquefois sur mon pays de résidence (USA) et le vieux continent (l’Europe).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Mali : Devoir d’indignation

  • Michel THERA

    Bel article au contenu engagé. D’accord avec vous sur l’irresponsabilité parfois manifeste de nos autorités face à Ebola. Mais pour la fermeture des frontières, la méthode selon l’OMS ne serait pas adéquats. Il faut surtout renforcer les mesures de contrôle aux frontières.

    • Issa Sangare

      Chèr frère Thera merci pour la contribution. A souligner que l’OMS ne detient la vérité absolue. Mardi tout près c’est cette OMS qui avait declaré qu’il y avait plus de cas Ebola au Mali. Il ya juste un mois Liberia via son chef d’etat contestait les chiffres de l’OMS. N’est elle pas l’OMS même qui a revu à la baisse les chiffres qu’elle avait avancé sur le nombre des personnes infectées par le virus Ebola. Certes, la fermeture des frontières n’est pas une mesure adequate mais elle est resté une formule très efficace pour le Sénégal et la Cote d’Ivoire.