Niger : Niamey refuse de coller la petite 2


Programmé en concert  à Niamey le 13 février pour la fête des amoureux « Saint Valentin », l’artiste musicien Camerounais Franko s’est vu refuser le visa d’entré sur le territoire Nigérien par les autorités compétentes, raison principale : « Niamey ne veut pas coller la petite ».Après Abidjan et Conakry qui ont respectivement collé la petite le 27 décembre et le 31 décembre 2015, Niamey refuse d’emboiter leurs pas en disant ‘NIET‘ aux organisateurs du concert et à l’artiste en question.

Jeuneafrique dans son article Niger ‘le concert de Franko annulé à Niamey pour des raisons morales, selon la production’ nous relate : « que le gouverneur de la région de Niamey a signifié qu’il a reçu un groupe de marabouts qui lui ai demandé d’interdire l’arrivée de Franko pour des raisons religieuses et de société, (…).»

Ce tube de Franko « Coller la petite » avec ses 17 millions de vues sur Youtube fut, à n’en pas douter, la chanson africaine de l’année 2015 sur le continent noir et ailleurs.

Malencontreusement et au grand dam des mélomanes Nigériens, Niamey ne veut ni récupérer la petite, ni l’angoisser, ni l’embrouiller à fortiori « coller la petite». Dans le tube, Franko demande d’attendre son signal avant de coller la petite, les frères du Niger vont encore patienter pour ce fameux signal et j’en suis vraiment désolé.

 

Washington DC, le 16-02-2015

Issa Balla Moussa Sangaré

 

The following two tabs change content below.
Issa Balla Moussa Sangare
Un Africain, de nationalité malienne et installé aux USA depuis 2009, précisément à Washington DC. Je suis Blogueur, Webactiviste & Panafricaniste d'obédience Modibo Keïta, Kwameh N'krumah et Julius Nyerere. Sur ce blog je parlerai de l’Afrique car je suis très attaché à mon continent d’origine et singulièrement de mon pays natal (le Mali). Je m'appesantirai également quelquefois sur mon pays de résidence (USA) et le vieux continent (l’Europe).

Issa Balla Moussa Sangare

A propos de Issa Balla Moussa Sangare

Un Africain, de nationalité malienne et installé aux USA depuis 2009, précisément à Washington DC. Je suis Blogueur, Webactiviste & Panafricaniste d'obédience Modibo Keïta, Kwameh N'krumah et Julius Nyerere. Sur ce blog je parlerai de l’Afrique car je suis très attaché à mon continent d’origine et singulièrement de mon pays natal (le Mali). Je m'appesantirai également quelquefois sur mon pays de résidence (USA) et le vieux continent (l’Europe).


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Niger : Niamey refuse de coller la petite

  • MDiallo

    Hello Issa,

    Interessant article comme d’habitude.

    J’avoue que j’avais pas encore enttendu parler de ce camerounais Franko, je viens tout juste de regarder le clip après avoir lu ton article, et je dois dire que j’etais depasse par les liriques de cette chanson qui en fait n’est meme pas une chanson, c’est du n’importe quoi appellant les jeunes gens a voire l’innacceptable et l’immorale comme des choses pas graves du tout, car il faut fetere et jouire d ela vie.

    A mon humble avis, la raison avancee par les autorites du Niger est justifiee face a un tel artiste qui demande aux gars de « Coller la petite » peu importe qui elle est (meme leurs soeurs et leurs tantes)!

    Toutes considerations religieuses a part, c’est Presque incroyable d’enttendre de telles choses venant de la bouche d’un Africain, meme les occidentaux que le reste du monde a tendance a voire comme ceux-la qui vivent sans moralite n’ont jamais eu a suggerer de telles choses publiquement.

    C’est simplement aberrant et degoutant comme chanson, et le Niger a totalement raison.

    Peace!

    • Issa Balla Moussa Sangare
      Issa Balla Moussa Sangare Auteur du billet

      M. Diallo je peux t’assurer que cet artiste camerounais fera le tour de l’Afrique avec cette tube.
      Ce que nos artistes musiciens oublient, ce qu’ils sont plus écoutés que nos présidents africains. Les propos vehiculés dans un seul clip d’un musicien Africain peut avoir des consequences dangeureuses sur la vie des millions de jeunes afriacains. Ces artistes doivent savoir qu’ils doivent être des vecteurs pour la conscientisation, l’éducation… et non le contraire.
      Jadis, le music africain n’était pas seulement le rhytheme, non c’était des conseils en général. L’africain ne chantait pas pour danser seulement non loin de là.