USA : le candidat Donald Trump, le G.O.P. doit se remettre en question! 2


Donald Trump, le candidat des Républicains. Crédit photo: sun-sentinel.com

Donald Trump, le candidat des Républicains. Crédit photo: sun-sentinel.com

None of us will vote for Donald Trump

Donald Trump, le très controversé candidat du G.O.P. (Grand Old Party) à la présidentielle Américaine de novembre 2016 n’arrête plus de battre des records, surtout dans le mauvais sens. Depuis 40 ans il en va sans dire qu’il sera le premier candidat d’un parti politique à ne pas rendre publique ses déclarations de taxes, motif avancé le sieur Trump et ses multiples entreprises sont actuellement sous le contrôle d’un audit. Le dernier des records est celui de la lettre des 50 Républicains, tous anciens officiels de la sécurité nationale, à New York Times le 8 août 2016. Dans cette déclaration de huit (8) pages dont les deux (2) premières constituent la lettre en question et sur les six (6) autres se trouvent les signatures (les noms et prénoms et les titres), ces Républicains qui ont eu à exercer d’importantes fonctions dans l’appareil de l’Etat Américain surtout dans la sécurité nationale disent que ‘None of us will vote for Donald Trump’ autrement dit ‘aucun d’entre nous ne votera pour Donald Trump’. Ils n’ont pas été tendres envers le candidat choisi par leur parti, en effet, ils disent que « Donald Trump pourrait devenir le président le plus dangereux de l’histoire américaine », Ils affirment que « M. Trump n’a ni le caractère, ni les valeurs, ni l’expérience pour devenir un président ». Sur la politique étrangère, ils le déclarent : « non qualifié pour être président et commandant en chef des armées» et sont convaincus « qu’il sera un président dangereux qui mettra en péril le bien-être et la sécurité nationale en dangers.»  Bien avant eux, on peut citer le Père et le fils Bush, tous deux anciens Présidents des Etats-Unis qui ont décidé de ne pas soutenir la candidature de M. Trump, dans la même foulée l’ancien candidat malheureux de l’élection présidentielle de 2012, le républicain Mitt Romney emboîta les pas de la Famille Bush en renonçant de soutenir le très sulfureux Donald Trump, la liste est loin d’être exhaustive mais arrêtons-nous là.

Le G.O.P. doit se remettre en question!

Les membres du G.O.P. doivent se remettre en question avec cette candidature de Donald Trump pour représenter les Républicains à l’élection présidentielle de novembre 2016. Cet outsider est venu déjouer tous les pronostics pendant les primaires républicaines. Ce businessman, un vrai novice en politique a mis a nu la vieille classe politique républicaine. Ce monsieur, qui n’a même pas la maîtrise du béaba de la politique, a su se défaire des vrais enfants du G.O.P. lors des primaires pour devenir le candidat de ce grand parti. Ces vrais enfants qui ne sont rien d’autre que les produits finis du G.O.P. éduqués et élevés par lui et qui cherchaient à être son candidat sont entre autres : le Sénateur de Texas Ted Cruz un conservateur jusqu’aux ongles, Marco Rubio le Sénateur de Florida, qui fut long temps considéré comme l’avenir du parti républicain, Jeb Bush ancien Gouverneur de Florida qui a son père et son frère tous deux anciens Présidents des Etats-Unis, John Kasich Gouverneur de l’état d’Ohio et un réactionnaire jusqu’à la moelle épinière ou encore le Gouverneur de l’état de New Jersey, Chris Christie. Face au leadership de Donald Trump, ils ont tous renoncé à devenir le candidat du G.O.P. et cela bien avant la Convention Nationale des Républicains pour la désignation officielle du candidat de leur parti.

La classe politique républicaine doit se poser des questions, comment un outsider comme Donald Trump peut-il venir de nowhere (nulle part) pour se hisser à la tête du parti comme ça ? Et nous le savons, les poids lourds du G.O.P. ont tout fait pour mettre les bâtons dans les roues de Trump dans sa chevauchée lors des primaires, mais ont tous échoué.

A mon humble avis, le cas Trump est une leçon pour cette classe politique, et ils ont l’obligation d’apprendre de cette leçon pour l’avenir. Malgré tout ce qu’ils ont manigancé contre ‘l’ouragan Trump’, l’électorat républicain est resté dernière Trump, ça veut tout simplement dire qu’ils sont déçus de ces politiques là et ils aspirent au changement. D’ailleurs c’est ce que Trump disait tout le temps : « les gens veulent le changement », mieux encore il affirmait que « les politiciens sont tous des menteurs, on peut les acheter et je l’ai déjà fait, ce qu’ils disent et ce qu’ils font sont complètement différents »  et pendant un débat lors des primaires, il s’était tordu de rire lorsqu’un sénateur avait traité un autre sénateur menteur, Trump avait laissé entendre « au moins cela ne vient pas de moi, ils (les politiciens) sont en train de s’appeler menteurs »

Que ce revers de la ‘tempête Trump’ serve de leçon dans l’avenir pour les politiciens d’ici et ailleurs notamment ceux de l’Afrique.

Washington DC, le 10-08-2016

Issa Balla Moussa Sangaré

 

 

The following two tabs change content below.
Issa Balla Moussa Sangare
Un Africain, de nationalité malienne et installé aux USA depuis 2009, précisément à Washington DC. Je suis Blogueur, Webactiviste & Panafricaniste d'obédience Modibo Keïta, Kwameh N'krumah et Julius Nyerere. Sur ce blog je parlerai de l’Afrique car je suis très attaché à mon continent d’origine et singulièrement de mon pays natal (le Mali). Je m'appesantirai également quelquefois sur mon pays de résidence (USA) et le vieux continent (l’Europe).

Issa Balla Moussa Sangare

A propos de Issa Balla Moussa Sangare

Un Africain, de nationalité malienne et installé aux USA depuis 2009, précisément à Washington DC. Je suis Blogueur, Webactiviste & Panafricaniste d'obédience Modibo Keïta, Kwameh N'krumah et Julius Nyerere. Sur ce blog je parlerai de l’Afrique car je suis très attaché à mon continent d’origine et singulièrement de mon pays natal (le Mali). Je m'appesantirai également quelquefois sur mon pays de résidence (USA) et le vieux continent (l’Europe).


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “USA : le candidat Donald Trump, le G.O.P. doit se remettre en question!