Lettre d’un citoyen Malien à l’Assemblée Nationale du Mali

Article : Lettre d’un citoyen Malien à l’Assemblée Nationale du Mali
13 novembre 2014

Lettre d’un citoyen Malien à l’Assemblée Nationale du Mali

Issa Balla Moussa Sangaré, Citoyen Malien
Issa Balla Moussa Sangaré, Citoyen Malien

 À l’attention de

 L’honorable Issaka Sidibé, président de l’Assemblée Nationale du Mali ;

 L’honorable Abdrahamane Niang, le président de la Haut Cour de Justice ;

 L’honorable Karim Keita, président de la commission défense et de la sécurité;

L’honorable Idrissa Sangaré, président de la commission lois, justice ;

 L’honorable Seydou Abdoul Diallo, président de la commission contrôle ;

 

Vu le rapport du Fonds Monétaire International (FMI) ;

Vu le rapport d’audit de conformité et de régularité de l’acquisition de l’aéronef et des équipements et matériels militaires de la Cour Suprême ;

Vu le rapport définitif du Bureau de Vérificateur General (BVG) relatif à l’acquisition d’aéronef et de fourniture d’équipements aux Forces Armées du Mali (FAMA) ;

Vu l’indépendance du pouvoir législatif vis-à-vis de l’exécutif ;

Vu les attributs de la Haute Cour de Justice (HCJ) de juger après la mise en accusation devant elle par l’Assemblée Nationale, les crimes ou délits commis par les ministres dans l’exercice de leurs fonctions ainsi que leurs complices, comme stipulé par l’article 95 de la constitution de la république du Mali ;

Vu que le quorum est les 2/3 des députés composant l’Assemblée Nationale pour que la mise en accusation devant la Haute Cour Justice soit effective ;

Vu la compétence des législateurs de voter et de mettre en accusation devant la Haute Cour de Justice les ministres et leurs complices conformément à l’article susmentionné ;

« Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain »,toujours animé par l’amour de la patrie mère, ici plus qu’ailleurs, au nom des couches défavorisés, laborieuses, au nom des sans-voix, de la jeunesse et de la diaspora malienne, au nom du contribuable malien et de l’ensemble des forces vives de la nation Malienne, nous demandons, illico presto, à l’Assemblée Nationale l’interpellation et la mise en accusation devant la Haute Cour de la Justice tous les membres du gouvernement ainsi que leurs complices impliqués dans les malversations financières inhérentes à l’acquisition de l’aéronef et de fourniture d’équipements aux Forces Armées du Mali (FAMA).

 

Washington DC, le 13-11-2014

Issa Balla Moussa Sangaré

Citoyen Malien

 

Partagez

Commentaires

Mamadou D.
Répondre

Merci mon frere Issa, si seulement les recipients de cette correspondence avaient le 1/3 de ton sens du devoir et du patriotisme.....

Je m'inscris a 100% en soutient du contenu de cette lettre addressee a l'assemblee nationale du Mali, demande que justice soit faite au nom de tous les maliens, et que les coupables soient punis conformement aux lois en vigeure.

Une poignee d'individus s'est permis de voler dans les caisses de l'etat au detriment de tous les citoyens de notre pays, ils doivent tous sans exception reprondre de leurs actes

Peace!

Issa Sangare
Répondre

Merci M. Diallo pour les compliments

Issa Kone
Répondre

Merci Homo ! Je tiens haut et fort a vous saluer pour votre esprit de de bon citoyen et aussi votre alert sur les principes necessaires sur la meilleur gouvernance . Que tout un village ou tout une famille se mette au service de son peuple ou de son pays: rien de plus noble Je ne puisse immaginer, Mais je voudrais simplement qu'ensemble a tout les niveaux que notre focusse soit : " Que peut on faire pour Le Mali ?

Issa Balla Moussa Sangare
Répondre

Cher homo!!
Merci pour la contribution. Sache frère de sang que ta question "Que peut on faire pour le Mali" est le credo de ma motivation.